CarpeFish62

CarpeFish62 le Forum de votre passion !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La pêche de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adm Mathieu
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 919
Age : 26
Localisation : Pas-De-Calais 62 Billy-Montigny
Emploi/loisirs : lycéen / peche a la carpe et l'aquariophilie
Humeur : Content ! ! !
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: La pêche de nuit   Jeu 24 Jan - 13:15

Pour que la nuit soit douce et que le plaisir soit au rendez-vous, une vraie préparation s’impose !

Le carpiste de nuit. Il est beaucoup plus aisé de s’installer confortablement la journée que d’arriver le soir au dernier moment. L’idéal est de débuter tôt le matin et d’enchaîner la nuit à une journée de pêche.
Il convient de choisir un endroit propice, suffisamment vaste, le plus dégagé possible et surtout surélevé ! Il est facile en pleine journée de constater que l’eau monte mais en pleine nuit, se réveiller avec les pieds dans l’eau laisse un souvenir tenace ! Prendre le temps de se décarcasser un petit peu lors de l’installation pour tout organiser, s’avère toujours payant.
Le biwi est placé à deux ou trois mètres du rod-pod de façon à voir les détecteurs de l’intérieur, sans sortir, ce qui évitera un déplacement systématique à la moindre tirée.


La revue de détails

Quelques heures avant l’obscurité, une revue de détails s’impose. Le positionnement de repaires visuels en barque assure lors des lancers la bonne direction. Des flotteurs lumineux utilisés habituellement pour la pêche en mer, sont accrochés à un plomb montre par une bonne longueur de Nylon. En ce qui concerne la distance, la solution consiste une fois la canne sur le rod-pod, à réaliser sur la ligne juste avant le moulinet, une trace de 20 à 30 cm à l’aide d’un marqueur prévu pour l’anglaise. Cinq ou six bas de ligne sont préparés d’avance et déjà eschés, prêts à être nouer à l’émerillon baril. Ils sont stockés dans une boîte étanche afin de les préserver de l’humidité ainsi que des grignoteurs de tout poil.


Les appâts

Attendre le crépuscule pour relancer les cannes et amorcer serait une erreur car si les carpes sont présentes, elles risquent fort de bouder le secteur après ce bombardement. Il vaut mieux vérifier tous les montages et réamorcer deux heures avant la nuit. Il est également souhaitable d’augmenter la taille des bouillettes afin de limiter les attaques d’indésirables qui n’auraient pour effet que de réveiller pour rien !
La nuit venue, l’emploi d’un sac soluble contenant le bas de ligne et quelques bouillettes s’avère suffisant. Mais attention, la précision est de rigueur car pas question de ramener pour lancer à nouveau ! Deux à trois minutes après que le montage ait atteint le fond, un demi tour de manivelle suffit pour dégager le bas de ligne !



La réception

Le respect du poisson est délicat dans le noir, la manipulation est plus périlleuse. Le plus sage est de tout avoir regroupé proche de l’eau, sur le lieu du combat: épuisette, tapis de réception, sac de pesé, sac de conservation, peson...
L’épuisette sera maintenue hors de l’eau dans une position proche de la verticale, sur un piquet, et ce toujours à cause des rongeurs... Le filet sera profondément immergé avant de tenter d’y faire entrer la carpe. Le tapis de réception sera fixé au sol car les jours de grand vent partir à sa recherche n’est pas le meilleur gage de sécurité ni pour le pêcheur, ni pour le poisson ! Les sacs de pesé et de conservation seront stockés durant toute la nuit dans une bassine ou un seau rempli d’eau qui servira le moment venu à humidifier le tapis. Il faut éviter d’éblouir la carpe qui réagit le plus souvent violemment à un excès soudain de lumière.

L’éclairage

Sur les fonds encombrés, le fil fluo est indispensable car il rend possible le slalome entre les accroc...
Grâce aux faisceaux lumineux de la lampe frontale, il est plus facile de suivre le déroulement du combat. Une lampe à gaz facilite toutes les interventions sur les montages à l’intérieur du biwi. Une lampe torche complète l’éclairage. Mais il est également utile de fixer des petits bâtonnets lumineux, de type Star Light, sur le manche de l’épuisette, le pied du rod-pod...
De plus, si l’ensemble des accessoires est installé sur une petite bâche de 2 à 3 m², de couleur claire, tout cet attirail devient nettement plus facile à retrouver !

_________________
Le forum et la famille de votre passion !



ADM MATHIEU ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carpefish62.forumpro.fr
 
La pêche de nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la nuit des 3 vallées - 25.09.2010 - (28 eure)
» Secteurs de nuit : Finistère (29)
» Secteurs de nuit : Ain (01)
» Secteurs de nuit : Pas-de-Calais (62)
» Secteurs de nuit : Vaucluse (84)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CarpeFish62 :: Le coin technique :: Techniques de pêche-
Sauter vers: